Irish Heritage Day of Saint-Colomban

On Saturday, August 29th 2015, Saint-Colomban celebrated their 1st “Irish Heritage Day of Saint-Colomban” – This full day of activities was in honor of the Irish roots of Saint-Colomban. Visit our new Photo Gallery for photos of the event. More details about this special event are availabe on our Discussion Forum or the event Facebook page.

Famille James Madden

Préparé par Claude Bourguignon, 13 octobre 2008

Patrick Madden du comté de Mayo (selon le curé Forget) en Irlande acquiert des Sulpiciens le lot 1207 de la concession St-George (85 au cadastre de 1860) le 15 juillet 1825. Il est né en 1765 et décede a Saint-Colomban le 17 mai 1840 a l’âge de 75 ans. Il est marié avec Ellen Lawcas décédée elle aussi a Saint-Colomban.

Il vend son lot le 30 décembre 1829 a Patrick Pearce, alors cultivateur de la riviere du Nord. Il s’agit d’une terre de 3 par 29 arpents et 7 perches, soit une superficie de 80 arpents et 10 perches avec le corps d’une maison et un peu de désert. Patrick est dit «cultivateur de la riviere du Nord». D’apres cet acte de vente, il semblerait que Patrick n’aurait pas habité sur son lot de la côte St-Georges, mais plutôt sur la côte de la riviere du Nord, probablement que Patrick Pearce serait un voisin.

Je n’ai pu retracer de lot appartenant ni a l’un ni a l’autre a la côte de la riviere du Nord. Deux greffes de notaires se rapportant aux années 1820 a 1837 ayant brulé lors de la Rébellion de 1837, je ne peux faire la lumiere complete sur cette situation. Il est peut etre cultivateur locataire a la riviere du Nord ?

Patrick a un fils prénommé James qui acquiert un lot (1206) contiguë de la côte St-George le meme mois de la meme année. Il vend son lot le 15 septembre 1829 a Patrick Pearce. Ce dernier vivait alors a Grenville avant de se retrouver a la riviere du Nord. La ferme de James comprend alors une maison et autres bâtiments en bois.

James Madden semble avoir quitté temporairement St-Colomban. En effet, au moment (26 aout 1831) ou il acquiert de Patrick Heyland le lot 1292 (272 au cadastre de 1860) de la concession St-Nicholas, le notaire indique qu’il est laboureur du canton de Chatham. La terre est dite sans bâtiment.

Le recensement de 1831 indique que la ferme de James Madden abrite sept personnes : un homme célibataire âgé entre 14 et 19 ans, un autre entre 19 et 21 ans, un homme marié âgé entre 29 et 60 ans, un enfant mâle entre 5 et 14 ans. Les sept personnes sont arrivées par mer depuis le 1er mai 1825.

James Madden, journalier, alors de la paroisse Ste-Scholastique, vend sa ferme le 15 avril 1834 a Patrick Lahay. La propriété compte une maison et une grange en bois. Le 27 mai 1834 Patrick Lahay rétrocede la ferme a James Madden. Le notaire note que James est journalier de la paroisse de Ste-Scholastique. James épouse Mary Keyes en juin 1835 a la paroisse de Ste-Scholastique. Le recensement de 1842 indique que 9 personnes vivent sur la ferme.

James et sa femme Mary Keyes cultivateur de la paroisse de St-Colomban vendent leur ferme le 14 avril 1848 a Alexandre Meagher. La terre comporte une maison, une grange et autres bâtisses.

La famille se serait établie comme cultivateurs en juin 1848 a Table Mound Township comté de Dubuque, Iowa (communication de Mme Rachael Rogers). Mary est décédée d’une péritonite le 16 aout 1880 et James décede en 1894.

Le curé Isidore Forget dans ses notes généalogiques rédigées vers 1905 indique que James est le frere de Hugh et que James et Mary compte les enfants suivants :

  • Helen née le 31 juillet 1836 et décédée le 3 décembre 1837

  • Honor née le 10 aout 1838 a Saint-Jérôme

  • Patrick né le 9 mars 1841 et décédé le 15 mars 1841

  • M. Ann née le 17 février 1843

  • Eliz née le 10 aout 1845

  • Judith née le 7 février 1848